Category archive

Confidences

Confidences d’un éléphant hors du bocal

in Confidences/Créativité by

Un Chameau, un éléphant, un poisson, qu’est-ce que c’est que ce cirque ?
J’allais commencer à développer les différentes étapes mises en avant dans l’article « Créativité, adoptez les bonnes attitudes » quand je me suis aperçue que j’avais oublié l’essentiel : un sujet qui me ramène à ma propre expérience, sur lequel j’ai décidé d’écrire et qui s’articule autour de notre nature profonde,  de notre unicité et authenticité et autour d’ une certaine idée du bonheur également. Alors malheureusement je n’ai pas encore trouvé de concept qui englobe tout ce que je viens d’énumérer mais j’ai cette question qui me vient tout simplement à l’esprit : Êtes-vous (bien) dans vos baskets ?
Être affirmatif sur ce point est à mon avis le point de départ de tout épanouissement véritable, quel que soit le processus mis en route, il en est une condition absolue. Et bien sûr vous ne pourrez savoir si vous êtes bien dans vos baskets que lorsque vous serez certains de bien être dans VOS baskets, vous l’avez ?

« Tout le monde est un génie. Mais si on juge un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide » disait Albert Einstein.
Je pense que cette idée s’applique également aux capacités d’épanouissement : si une personne jauge son bonheur à l’aune d’une vie qui ne lui correspond pas du tout, elle passera son temps à se croire malheureuse. Cette personne est un éléphant à l’étroit dans un bocal, son environnement ne lui est pas adapté.
Si vous êtes un éléphant, ne restez pas dans un bocal, c’est contre nature. Aussi ne vous laissez pas convaincre que le problème vient de vous, aucune pilule ne pourra faire de vous un poisson (c’est mon avis), être un éléphant n’est absolument pas une maladie, qu’on se le dise.
Et si je m’efforce de sortir un peu de cette métaphore, je dirai alors que de nombreuses choses peuvent ne pas « coller », que ce soit vos croyances, vos principes ou vos convictions ou des éléments plus extérieurs comme tout ce qui touche au relationnel, au travail, aux hobbies, etc.

Si effectivement vous ne vous sentez pas à votre place je vous souhaite un déclic, le mien m’a conduit à la douloureuse conclusion « je ne vis pas j’existe ».
Depuis, j’ai ré-appris à m’écouter et ce n’est pas prêt de s’arrêter puisque je fais chaque jour de nouvelles découvertes sur moi-même.
Évidemment ce n’est pas non plus une sinécure, la poursuite de notre épanouissement est aussi la bataille constante et usante des « choses qui ne se font pas », elle pose de nombreux problèmes dans les sociétés où nous vivons et il faut avoir assez de force intérieure pour la mener. Ne nous voilons pas la face, ce n’est définitivement pas une solution de facilité que de vouloir être heureux mais une fois qu’on a compris tout l’enjeu d’une telle entreprise on ne peut plus faire autrement croyez-moi.

Alors courage éléphants, sortez du bocal ! vous ne serez pas forcement arrivés à destination mais vous foulerez au moins un chemin de terre … un de ceux qui mènent les éléphants quelque-part.

0 0.00
retour Haut de page